Blog

Voiture sans permis : faut-il s’assurer ?

Depuis quelques années maintenant, la voiture sans permis finit d’installer sa popularité sur nos routes. Bien que régie par des principes spécifiques, sa présence sur les axes routiers soulève néanmoins quelques préoccupations dites “classiques” : que se passe-t-il en cas d’accident, quelle est notre responsabilité et comment s’en prémunir ? Faisons le point ensemble.


Rappelons-le, la voiture sans permis, appelée, au regard de la législation belge, quadricycle léger, répond à un règlement qui lui est propre. Contrairement à la voiture classique, elle est accessible à partir de 16 ans et ne dépasse pas les 45km/h. Tout comme les cyclomoteurs de classe A, elle nécessite un permis de conduire AM. Notons également qu’il est interdit pour les conducteurs de moins de 18 ans d’être accompagnés d’un ou de plusieurs passagers.

L’assurance, une obligation

Autre condition d’accès à ces voiturettes sans permis ? En Belgique, il est obligatoire de souscrire une assurance en responsabilité civile. Cette obligation est d’ailleurs valable pour tous les véhicules se déplaçant sur la voie publique à plus de 25 km/h. Et ce, pour deux raisons :

  • Afin de rembourser les dommages matériels et physiques causés aux tiers en cas d’accident en tort. Les conducteurs de VSP sont donc à l’abri des conséquences financières de l’accident ;
  • Afin d’indemniser les dommages causés aux passagers mais aussi aux usagers faibles de la route.

Quelles assurances au juste ?

Si vous êtes intéressé par la liberté qu’offre la voiture sans permis, vous serez donc soumis à l’obligation de l’assurance mais ne devrez pas souscrire une assurance similaire à celle des automobiles classiques. Le minimum légal impose l’assurance au tiers, autrement dit la RC (responsabilité civile) et certains assureurs vous conseilleront aussi vivement d’opter pour une garantie protection juridique, une protection du véhicule “mini-Omnium” mais aussi une assurance personnelle du conducteur. Celle-ci permet de protéger le conducteur, plus vulnérable dans ces modèles légers, et de couvrir les dommages corporels qui lui auront été causés.

Pour quels coûts ?

Les quadricycles légers sont peu ou rarement impliqués dans des accidents de la route, en conséquent, les conducteurs de ce type de véhicule sont considérés d’un bon œil par les compagnies d’assurance. Le permis AM est moins cher, la taxe de circulation n’existe pas, la consommation est faible, l’entretien peu onéreux, le contrôle technique ne fait pas l’objet d’une obligation… et la prime d’assurance est aussi moins élevée. De quoi attirer de nombreux acheteurs !

Le montant de la prime diffère d’un assureur à un autre. Alors que chez certains le montant dépend de l’âge du conducteur, chez d’autres il est forfaitaire. La prime varie donc de 113 euros à 510 euros en fonction des cas et des compagnies. Chez KBC, par exemple, la prime coûtera 507 euros à un jeune conducteur de 19 ans alors qu’elle ne s’élèvera qu’à 279 euros pour les personnes âgées de 60 ans. Vous voulez être certain de faire le bon choix ? Pour ne pas faire fausse route, il vous sera toujours recommandé de comparer les offres de prix, même lorsqu'il s’agit d’un forfait !

Une nouvelle liberté…

Amenant son vent de liberté et d’indépendance, la voiture sans permis en séduit plus d’un…, plus d’un jeune et plus d’un parent. Il n’y a qu’à observer les parkings d’écoles secondaires, les VSP y fleurissent de plus en plus et y trouvent une place de choix. Pour les plus âgés, elle permet d’effectuer des petits trajets du quotidien, utiles aux courses, aux activités parascolaires, aux transports de marchandises parfois plus lourdes et difficilement acheminables à vélo ou à pied.  Loin de leurs débuts, ces quadricycles légers adoptent désormais le design des mini-citadines. En apprécier l’esthétique, de plus près ? Le garage Ligier-Dusaucy à Baileux vous propose plusieurs modèles, modernes et accessibles. N’hésitez pas à y jeter un œil, vous profiterez d’une prise en charge personnalisée.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.