Blog

La voiture sans permis : un bon plan pour démarrer !

Comme son nom l’indique, une voiture sans permis est un véhicule pouvant être utilisé sans permis de conduire pour automobile. Elle se présente comme une excellente solution pour s’habituer à la conduite en ville.

Une VSP pour s’entraîner à la conduite

Pour garantir votre réussite à l’examen pratique du permis de conduire pour automobile, il est souvent indispensable de s’entraîner régulièrement.

Outre les sessions de conduite proposées par votre auto-école, vous pouvez organiser des séances d’entraînement en solo ou avec un conducteur expérimenté, afin de vous habituer aux règles de circulation et d’améliorer votre maîtrise des différentes techniques de conduite. Pour ce faire, l’idéal est d’opter pour une voiture sans permis.

La voiture sans permis, également connue sous l’appellation voiturette, micro-voiture, quadricycle léger ou voiture œuf, se présente comme une excellente solution pour faire vos premiers kilomètres en tant que conducteur. Ce type de véhicule est utilisé par de nombreux jeunes conducteurs pour se préparer à l’examen du permis B et pour acquérir les compétences indispensables à la conduite en milieu urbain, avant de se lancer dans l’achat d’une voiture plus puissante.

Si les voiturettes connaissent aujourd’hui un grand succès auprès des jeunes, c’est en grande partie grâce à la sécurité et aux sensations de conduite qu’elles offrent. Comparé à un scooter, un quadricycle vous offre un niveau de protection nettement plus élevé et vous permet de réduire significativement les risques d’accident.

Par ailleurs, les méthodes à mettre en œuvre lors de vos déplacements au volant d’une VSP sont plus ou moins similaires à celles que vous devez maîtriser pour pouvoir conduire une voiture classique.

À titre d’information, une voiture sans permis peut être utilisée sans permis B. Cependant, dans la majorité des cas, il est nécessaire d’être titulaire d’un brevet, notamment un permis AM, pour pouvoir conduire ce type de véhicule.

D’après la législation en vigueur, seules les personnes nées avant le 14 février 1961 peuvent utiliser une VSP sans aucun brevet. Dans le cas où vous êtes né après cette date, vous êtes donc obligé d’obtenir votre permis AM avant de conduire un quadricycle léger.

Comme autres obligations auxquelles vous devez vous plier, on peut citer celle relative à l’immatriculation et la souscription à une assurance auto, couvrant au minimum votre responsabilité civile.

Le leasing privé, une excellente solution pour s’entraîner au volant d’une VSP

Dans le cas où vous souhaitez conduire uniquement une voiture sans permis dans le cadre de votre préparation pour l’examen du permis B, sachez qu’il n’est pas nécessaire de procéder à l’achat de ce type de véhicule. Pour limiter vos dépenses et passer rapidement d’un quadricycle léger à une voiture classique, il est préférable d’opter pour le leasing privé.

Le leasing privé est une formule conçue spécialement pour les particuliers désireux de conduire un véhicule pendant une durée bien définie. Il vous permet de louer une voiturette, en payant des mensualités fixes, et la restituer, une fois le contrat terminé.

Outre les économies, ce type de location vous offre la possibilité de choisir votre voiturette et de vous dégager d’un certain nombre de frais, en fonction du contrat :

  • Entretien de la VSP
  • Remplacement des pneus en cas d’usure
  • Dépannage
  • Coût d’un moyen de transport de remplacement en cas d’immobilisation de la voiturette
  • Assurance omnium et RC (responsabilité civile)
  • Taxes (taxes routières, etc.)
  • Carburant
  • Amendes
  • ...

Quelques mois avant l’expiration de votre contrat, l’entreprise proposant le leasing vous notifie et vous invite à choisir un nouveau véhicule, dans le cas où vous projetez de poursuivre la location.

Pour information, chez Ligier-Dusaucy, vous avez la possibilité de louer un quadricycle léger pendant une durée de 24, de 36 ou de 48 mois. Hormis les mensualités, le contrat proposé par l’entreprise prévoit un acompte de 3 000 €.

Après l’obtention de votre permis B, il vous suffit de restituer la voiturette et mettre fin à votre contrat de leasing privé.

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.